Groupes d'action France insoumise de Loire-Atlantique

La Folle Journée des Insoumis

Décider d’un lieu de tractage, c’est comme choisir un frigo sur le Bon Coin, un chouette resto ou un camping attrayant…on peut se tromper. C’est ce qui est arrivé au tout frais émoulu et enthousiaste Groupe Nantes Gare Maritime Canclaux lors de sa réunion fondatrice : l’entrée du Carrefour René Bouhier un samedi à 14h… aussi joyeux qu’un discours de Bernard Cazeneuve !

Un passant toutes les trois minutes, mauvaise pioche ! On a vite compris. Moi, je suis parti en solitaire, « essuie-glacer » rageusement au moins 200 tracts dans le quartier et quand je suis revenu, il n’y avait plus un chat, ni un insoumis ! Rentrés at home regarder une téléréalité me suis-je interrogé ? Que nenni ! Une poignée étaient partis de leur propre « chef » tracter à la Gare Maritime.

Pas prévu dans le planning, ça c’est trop bien : de vrais insoumis ! D’autres étaient à la station suivante, Chantier Naval. Mais là encore pour être honnêtes, pas la foule. Bon, on apprend de toutes expériences et on affinera le tir…pacifique de nos horaires. Mais la suite a été plus réjouissante à la station de tram Duchesse Anne.

          Là, c’est vraiment la bonne pioche. Avec le soutien de bon nombre de camarades venus épauler leurs potes de Gare Maritime Canclaux, nous étions une vingtaine sur le coup de 16h30. Merci à celles et ceux de Doulon, Rennes Saint-Félix, Ile de Nantes, Zola….on s’en souviendra quand vous demanderez le coup de main, merci d’être venus car nous n’étions pas de trop pour cet immense espace, croisement de deux lignes de tram, où défilaient notamment ce samedi des gens allant ou revenant de la Folle Journée et promeneurs car la tempête annoncée avait eu le bon goût de nous laisser en paix.

Alors ? S’il est toujours aléatoire de dégager des tendances, on eut quand même confirmation d’un accueil largement favorable chez les jeunes (pour moi les 18/40 !!), bien plus mitigé chez leurs aînés, qui prononçaient parfois un drôle de mot : Macron…

          Parmi d’autres, ce lieu semble en tout cas (plus que Carrefour Bouhier un samedi à 14h) pertinent pour de nouvelles actions de ce genre à condition d’être vraiment nombreux pour être efficaces.

          Voilà, encore mercis à tous, et tout spécialement à celles et ceux qui tractaient pour la première fois. Ils se reconnaîtront.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *